Notre petite équipe de FourmiCurieuse aime bien écouter de la musique tout en travaillant. C’est pourquoi nous avons été ravis lorsque, sur le dernier album d’Oldelaf, nous avons vu une chanson nommée Les fourmis ! Voici donc une bonne occasion de faire vous présenter cet artiste.

Pourquoi Oldelaf ?

Ce que nous apprécions chez cet artiste, et ce pourquoi nous en parlons ici, c’est l’importance, dans ses chansons d’intégrer les enfants. Plusieurs de ses albums sont adressés à cette population et certaines chansons font également intervenir une classe. Ce qui est intéressant c’est la considération qu’il leur accorde en tant qu’êtres humains à part entière qui ont la capacité de réfléchir sur des sujets graves.

Pour nous, cette considération est importante dans le processus d’apprentissage. C’est aussi ce que nous voulons partager comme valeur lorsque nous encourageons les apprentissages au travers de l’observation de fourmis.

Une chanson nommée « Les fourmis »

Cette chanson traite à la fois des fourmis, de leurs capacités physiques mais aussi d’une expression qui leur fait référence : avoir des fourmis.

« J’ai des fourmis dans les jambes »

Avoir des fourmis, c’est une expression qui apparaît au XIXème siècle, mais qui trouve des origines plus anciennes. Cette expression est également utilisée en de nombreuses langues. C’est donc une sensation qui est partagée par de nombreuses cultures.

Unanimement, cette sensation de picotement dans les membres est décrite comme une armée de fourmis qui se baladent sur la peau. Les fourmis sont donc choisies pour cette expression par la grandeur de leur colonie qui rend la sensation plus longue.

Enfin, petit à petit, cette expression est devenue aussi qualificative de quelqu’un qui a envie de bouger. Car, pour faire partir les fourmis, il faut bouger.

Les capacités des fourmis

Les fourmis sont très connues pour leur force incroyable. Si les fourmis étaient des êtres humains, elles pourraient toutes porter des poids de 300 kilos. Je ne sais pas vous, mais nous, 300 kilos, c’est impensable !

Dans sa chanson, Oldelaf utilise donc également cette connaissance des fourmis. De plus, il fait référence à leur capacité à se coordonner pour porter ensemble un même poids.

Relier l’expression et les capacités

Oldelaf choisi de faire vivre l’expression dans tous ses sens. Le personnage a « des fourmis dans les jambes », parce qu’il n’a pas bouger depuis longtemps. Mais également parce qu’il a envie de partir à la découverte de nouveaux endroits. Mais les fourmis dans ses jambes ne sont pas seulement des picotements, elles sont de véritables fourmis.

C’est ainsi qu’il présente leur capacité : ces fourmis, qui ont trouvés comment rentrer dans ses jambes, vont-elles être assez forte pour le soulever et l’emmener faire le tour du monde ?

Notre avis

Cette chanson permet d’envisager l’expression dans toute son intégrité. Elle rappelle que les fourmis sont des êtres solidaires, puissants et toujours en mouvement. L’auteur ne se positionne pas avec certitude sur les capacités des fourmis : il traite principalement de l’expression qui leur est attribuée. Rien à redire sur le sérieux avec lequel le sujet est traité !