Peut-être envisagez-vous la découverte des fourmis dans votre classe ? Voici une petite idée d’activité à mettre en place pour découvrir l’habitat des fourmis avec vos élèves de maternelle !

Phase 1 – point de départ : les représentations actuelles

Les enfants se posent beaucoup de questions et partent à la découverte de leurs univers. Ils en ont donc déjà une petite idée. En accord avec les programmes de cycle 1, les ressources proposées par eduscol dirigent l’enseignement du domaine « Explorer le monde » vers de la construction coopérative des apprentissages. Nous vous proposons donc de partir de ce que les enfants savent des fourmis pour réfléchir ensemble et construire de nouvelles connaissances.

Cette piste d’activité sera tournée autour de la question de l’habitat des fourmis. Nous vous proposons de mettre en place cette première phase visant à évaluer les représentations actuelles/intuitives des enfants au sujet de l’habitat des fourmis en deux temps : le premier temps sera individuel pour laisser à chacun la place de s’exprimer, le second collectif.

Premier temps : état des lieux individuel

Comprendre la représentation des enfants peut facilement passer par le dessin : les enfants vont ainsi pouvoir exprimer ce qu’il y a dans leur tête et s’en servir de support pour vous l’expliquer.

Proposition de consigne :

  • Je vais donner à chaque enfant une feuille, sur chaque table, il y a des crayons de couleur, vous pouvez en utiliser autant que vous voulez pour dessiner l’endroit où habitent les fourmis

Avant le regroupement, n’hésitez pas à demander aux enfants individuellement de vous raconter ce qu’ils ont dessiné pour mieux comprendre et diriger la discussion collective.

Deuxième temps : mise en commun 

Proposez aux enfants de discuter des dessins que chacun à fait pour se mettre d’accord sur l’endroit où vivent les fourmis. L’objectif est de les faire parvenir d’eux-mêmes à des conclusions. S’ils ont du mal à se mettre d’accord, n’hésitez pas à prendre une feuille sur laquelle vous noterez leurs théories que vous validerez où invaliderez par la suite tous ensemble avec des documentaires.

Les questions à poser :

  • Est-ce qu’on peut décrire l’endroit où habitent les fourmis ?
  • Comment on appelle l’endroit où habitent les fourmis ?
  • Où est-ce que les fourmis vont chercher à manger ?
  • Où est-ce que les fourmis vont jeter leurs déchets.

Pour chacune des questions, n’hésitez pas à noter toutes les réponses afin de pouvoir vous en servir comme base pour les séances suivantes.

Phase 2 – réponses aux questions : utiliser des sources

A l’aide d’album et de documentaire lus en classe, vous pourrez accompagner les élèves à valider ou infirmer leurs théories de la phase précédente. Vous pourrez construire un schéma tous ensemble avec le « nid » et l’extérieur (là où les fourmis vont chercher à manger et jeter leur déchets).

Vous pouvez leur proposer de lister ce qu’ils ont appris pour que vous l’affichiez avec le schéma. Ils pourront ainsi expliquer à leur parents en leur montrant le schéma et le texte qui l’accompagne.

Phase 3 – Découverte de la fourmilière artificielle : un habitat différent

Cette activité est le moment idéal pour introduire la fourmilière dans la classe lorsque c’est votre projet.

Les questions à poser :

  • Est-ce que la fourmilière ressemble à ce qu’on pensait ?
    • Oui : on retrouve les chambres
    • Non : elle est en plastique
  • Qu’est-ce qu’on a appris et qu’on ne voit pas ici ?

L’objectif avec cette question est de leur faire remarquez qu’il n’y a pas l’espace extérieur. Cependant, elles ont un espace pour récupérer la nourriture et jeter leur déchet avec des aération pour donner l’impression que c’est dehors.

Phase 4 – introduction d’un espace extérieur : représenter l’habitat des fourmis

Si vous le souhaitez, vous pouvez mettre en place une activité complémentaire qui aura pour objectif d’ajouter un espace extérieur aux fourmis. Dans un premier temps, présentez-leur le support : vous pouvez utiliser Alveo observa comme base mais une boîte à bonbon avec une ouverture peut également fonctionner.

Ensuite, proposer une sortie dans la cour de l’école pour chercher de quoi fabriquer votre espace extérieur. Pour contraindre la recherche, nous vous conseillons de demander aux enfants de ne ramener qu’une seule chose chacun. Il vous faudra tout de même effectuer une phase de tri avec la classe. Le mieux c’est de regarder les éléments sélectionnés un par un, de décider ensemble si oui ou non il a sa place et d’en justifier les raisons.

A l’aide de pinces, les élèves pourront déposer leurs éléments dans le module.