Parce qu’on aime tous un peu connaître les coulisses de nos entreprises préférées, voilà de quoi nous comprendre un peu mieux.

A la recherche d’un « jeu de mot »

Quand nous avons décidé d’ouvrir cette boutique, nous avons eu envie de trouver quelque chose d’un peu rigolo, qui marque les gens. Nous avons d’abord essayé des petites phrases, qui pouvaient éventuellement être des jeux de mots. Mais rien ne nous as convaincu.

Créer un néologisme

Ensuite nous avons tenté plusieurs « mots » que nous inventions autour du mot « fourmi » et du mot « myrmécologie ». Pas facile d’inventer un mot ! Il faut que l’ensemble des syllabes sonnent bien entre elle et que la diction soit fluide. Et – en plus ! – il faut que, sans le connaître, les gens le comprennent. Parmi tous ces mots : FourmiCurieuse.

Être sûr de soi

Pour s’assurer de notre choix nous avons choisi une super méthode. Pendant plusieurs jours, nous avons parlé de notre projet en l’appelant par un des mots créés. Celui qui nous as plu le plus, qui était le plus fluide dans nos paroles et venait le plus facilement dans nos phrases, c’est FourmiCurieuse !

Alors, FourmiCurieuse, qu’est-ce que ça veut dire ?

Et bien tout simplement, c’est un mot créé à partir des deux éléments fondateurs de notre projet. Fourmi, c’est bien évidemment la référence à la myrmécologie et à ces petits insectes sociaux que nous adorons ! Et Curieuse, c’est pour nous le point le plus crucial de la pédagogie. Parce qu’en étant curieux, on peut tout apprendre et tout comprendre !